Pour la première carte montrée sur le blog je voulais montrer quelque chose qui refléterait à la fois la personnalité de mon travail « créatif et coloré » mais aussi qui pourrait être facilement reproduit, même sans matériel de folie.

Quand j’ai commencé à faire des cartes et que je n’avais pas de matériel ni l’argent pour m’en acheter, j’ai beaucoup cherché comment faire des cartes facilement, et en plus du fait que je n’étais pas très douée, je ne trouvais que des idées qui nécessitaient beaucoup de matériel.

J’étais – très – frustrée…

Feutres Visaquarelle Bic
Les feutres Visaquarelle de Bic pour Kids 😉

Voici donc une carte dont l’intérêt principal est son arrière-plan super coloré avec un effet aquarelle obtenu grâce à du papier aquarelle Canson et des feutres Visaquarelle de chez Bic achetés à moins de 5€ en grande surface (à éviter à l’approche de la rentrée je suis sûre que c’est un coup à les acheter plus chers). J’aime bien ces feutres car ils ont une mine effet pinceau qui permet de varier la grosseur du trait en fonction de la pression que l’on exerce sur le papier. Et les couleurs restent vives même lorsque l’eau est appliquée. Par contre en terme de qualité ça ne vaut pas des super feutres aquarellables mais encore une fois c’est moins de 5€ et moi j’aime beaucoup le résultat final…

MixMedia de Canson
MixMedia de Canson

Donc j’ai commencé par couper en 4 feuilles égales une feuilles de papier Canson MixMedia. Ici vous voyez la version en A4 mais depuis j’en ai acheté en A3 et c’est encore plus valable au niveau prix. J’ai acheté ça chez Cultura mais je suis sûre qu’on peut le trouver ailleurs…

Ensuite j’ai utilisé 2 tampons cercles pour tamponner des cercles qui se chevauchent mais un compas aurait très bien pu faire l’affaire, et aurait d’ailleurs permis de varier encore plus les tailles des cercles ce qui j’en suis sûre aurait été encore plus fun…cercles

Après j’ai utilisé les feutres Bic pour remplir une partie des formes, en changeant de couleur à chaque fois que les cercles s’entrecoupaient, et en prenant soin de ne pas tout colorier, juste les contours, et un peu plus pour les grandes formes – je vous explique pourquoi juste après.

Cette partie a été la plus longue mais aussi la plus thérapeutique !  Pas besoin d’acheter de livre de coloriage très cher pour  faire de l’art thérapie à la maison…

20150822_140028

Et la dernière étape pour l’arrière-plan c’est donc un pinceau et de l’eau. Ici encore une fois pas de super pinceau très cher, un petit pinceau Ikea rayon enfant. Ben oui je n’ai que ça en pinceaux et franchement ils me suffisent largement et j’adore qu’il y en ai de toutes les tailles. L’intérêt de ne pas avoir colorié tout l’intérieur des formes c’est que lorsque l’on vient ajouter l’eau, cela permet d’apporter une teinte plus claire vers le centre de l’image qui était restée blanche, ce qui donne un effet d’ombre et lumière. Ce n’est pas obligatoire mais cela permet de donner davantage de dimension à cet arrière-plan mais également d’adoucir un peu les couleurs car du peps oui mais une migraine non ! 😉

Comme j’en avais la possibilité j’ai ajouté à mon eau un peu de perfect pearl doré qui donne un effet scintillant à la couleur, mais ce n’est pas obligatoire. Si vous voulez un effet similaire je vous conseille d’acheter 2 flacons d’encre Izink de Aladine : argent et doré. Une goutte mélangée à votre eau et vous obtiendrez un scintillement vraiment magnifique. Je ne m’en suis pas servie ici car ce n’était pas rangé sur mon bureau, contrairement au Perfect Pearl. (Il aurait fallu que je me lève, vous imaginez… ^^).

20150822_144026

Et le dernier petit détail, j’ai mis quelques points blancs à l’intérieur de certaines formes afin de leur donner un petit je-ne-sais-quoi de plus, et j’ai arrondi les 4 angles grâce à mon machin Fiskars…

Et voilà l’arrière plan est fini et il est tellement beau que le reste de la carte doit rester minimaliste et discret.

arrière plan fini
Et oui un stylo Ikea encore pour les points blancs !

C’est pour cette raison que j’ai utilisé un texte assez simple sur l’amitié c’est un tampon venu du set de tampons Kési’Art sur l’amitié mais pour qui n’a pas ce genre de tampons on aurait très bien pu utiliser une imprimante avec une jolie écriture…

Pour décorer et finir la carte j’ai utilisé deux tampons en forme de coeur issus du même set  que j’ai embossé à chaud grâce à une poudre Aladine nacrée (facultatif bien sûr) et que j’ai collé sur la carte grâce à de l’adhésif en relief pour donner toujours plus de dimension à la carte.

J’ai complété le tout par quelques sequin que l’on trouve facilement et pour pas cher dans tous les magasins de bric-à-brac et de décoration.

Et voilà le résultat final :20150822_154120_Richtone(HDR)-1

Studio_20150822_154615
Elle brille de mille feux 🙂

Pour conclure le vrai investissement dans l’histoire c’est le papier spécial aquarelle (à mon avis indispensable si vous voulez vous lancer sérieusement dans la confection de cartes) mais un grand bloc Canson A3 n’est pas si cher et une seule feuille permet de faire 8 cartes minimum !

Voici donc ma première carte sur le blog, j’espère avoir le temps de vous en montrer encore beaucoup !

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ou à poser vos questions !

@T très vite !

Publicités

2 réflexions sur “Une carte d’amitié avec un matériel de base

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s